<HTML>

<TITLE>SSP 15 novembre 1997</TITLE>

<CENTER>

<P>

<A HREF="http://members.tripod.com/~SelonSaParole/"><FONT SIZE=2>Page d'accueil</FONT></A><FONT SIZE=2>

| <A HREF="http://members.tripod.com/~SelonSaParole/index1.html">Sommaire</A>

| <A HREF="http://members.tripod.com/~SelonSaParole/jubilejc.html">Jubil&eacute;</A>

| <A HREF="http://members.tripod.com/~SelonSaParole/act5.htm">Activit&eacute;s</A>

| <A HREF="http://members.tripod.com/~SelonSaParole/aretenir.html">A retenir</A>

| <A HREF="http://members.tripod.com/~SelonSaParole/inf974.html">Informations nationales</A>

| <A HREF="http://members.tripod.com/~SelonSaParole/jerus.htm">Informations internationales</A>

</FONT SIZE=2><BR>

<BR>

</CENTER>

<font size=4>

<BR>

HOMÉLIE DES FUNÉRAILLES DU PÈRE MICHEL ce 28 août 1997

Jean Guildo

Les lectures de la Parole de Dieu que Père Michel a choisies lui-même pour cette Eucharistie nous placent face à la réalité constante de sa vie: vivre d'Amour à l'image de Jésus, Modèle unique et unique Sauveur du monde.

LA VIE APRÈS LA MORT

Nous pourrions croire que tout est fini pour lui maintenant. Bien sûr que non! Nous savons que la vie du juste est dans la main de Dieu et que désormais il portera du fruit encore davantage. Dans la foi, nous croyons que la mort n'est pas le dernier mot de la vie: après notre mort, il y a la vie éternelle qui nous unit pleinement à Dieu et à tous les autres fidèles défunts dans un Amour sans limite et sans fin.

Voilà, Père Michel,que tu entres dans la bienheureuse éternité à laquelle tu aspirais de tout ton être de baptisé, de prêtre et de moine. Tu as demandé que soit ouvert l'Évangile du Prologue de Saint Jean pendant tout le temps où tu serais exposé. Je me suis demandé pourquoi cette page d'évangile en particulier. C'est un texte de la Parole de Dieu qui t'a toujours rempli de joie et de lumière: le Verbe de Dieu s'est fait chair et qu'il a habité parmi nous. Tu as toujours fait le lien avec Jésus-Eucharistie, ce grand sacrement de l'amour que nous célébrons et adorons chaque jour au monastère.

LE DÉSIR DU SERVICE DE DIEU

Mais un passage m'a aussi rejoint en pensant à toi, Père Michel, où il est dit: Un homme fut envoyé par Dieu: son nom était Jean. Et cet homme fut le témoin fidèle de la lumière. Il était une petite lampe qui éclaire dans la nuit de ce monde et beaucoup se sont réjouis à sa lumière. Je me disais aussi: un homme fut envoyé par Dieu: son nom était Michel. Il a eu une vie bien remplie. Une vie où il a usé ses forces à la tâche qui lui était confié par Dieu. Né le 24 avril 1939, dès son jeune âge, Michel voulait être prêtre de Jésus. A six ans, à la Messe de Minuit, ici à Loretteville où il a grandi, sa mère l'avait bien préparé à faire sa première communion en lui disant de demander trois grâces au Seigneur. Après la messe à sa mère lui demande quelles sont les grâces qu'il avait demandées,il répond spontanément les trois mêmes: "Je veux être prêtre."

LA FORMATION ET LE MINISTÈRE

Il entreprend ses études élémentaires à Loretteville, ses études secondaires au séminaire Saint-François, ses études classiques au séminaires des Saints-Apôtres à Laprairie. En 1959, il entre au noviciat de la Congrégation de la Fraternité Sacerdotale à Pointe-du-Lac, où il a fait sa profession l'année suivante. Après ses études en philosophie, il est envoyé à Rome où il poursuit ses études théologiques à la Grégorienne. De retour au Québec, il fait une année d'études à l'Université Saint-Paul d'Ottawa. Il est ordonné prêtre à Loretteville le 4 juin 1966. Il est appelé par la suite au ministère presbytéral à la paroisse Saint-Malo de Québec et à Saint-Charles-Garnier de Sillery. Durant sept années, il oeuvre principalement auprès des jeunes dans les écoles, le mouvement scout, auprès des groupes de motards et de hippies de l'époque. Il a été aussi aumônier militaire à la base de Valcartier. Il a aussi prêché plusieurs retraites dans des communautés religieuses et des paroisses.

TÉMOIN FIDÈLE DE LA LUMIÈRE

Il a fondé l'Association des frères et soeurs de Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus, mouvement de spiritualité thérésienne regroupant plus de six mille personnes un peu partout dans le monde.

Il s'est impliqué pour faire connaître le Renouveau charismatique dans plusieurs régions du Québec, entre autres dans le diocèse de Baie-Comeau, ainsi que dans des congrès régionaux et provinciaux.

Il a fondé le mouvement d'évangélisation des jeunes par les jeunes sous le nom de "Pas d'chair pas d'os", regroupant plusieurs jeunes au Québec. Il a aussi fondé la Fraternité des couples Jésus-Caritas qui existe toujours.

LA VIE ÉRÉMITIQUE

En 1973, il obtient de l'archevêque de Québec la permission de vivre en ermitage, à la manière du Frère Charles de Foucauld. Après sept ans de vie érémitique, il est autorisé par le cardinal Maurice Roy à fonder le 8 juin 1980 la communauté monastique des Petits frères de la Croix. C'est en 1991 qu'il établi la communauté dans un nouveau monastère à Sainte-Agnès de Charlevoix, sur la sainte montagne.

Il était Chevalier de Colomb quatrième degré. Il était aussi "chevalier-commandeur" de l'Ordre de la Sainte Croix de Jérusalem.

L'épreuve de la maladie l'a atteint le 15 octobre 1993. C'est un long calvaire qu'il a vécu pour arriver au sommet de l'amour livré le 23 août 1997, où le Seigneur l'a rappelé à lui.

Ce tableau de sa vie nous montre qu'il a été depuis longtemps ce grain de blé tombé en terre pour porter beaucoup de fruit. Beaucoup ont été baptisés par lui, beaucoup ont été mariés par lui, beaucoup ont reçu le pardon du Seigneur par lui, beaucoup ont été éclairés et réconfortés par ses paroles, et qui sont présents parmi nous aujourd'hui. Il y a aussi beaucoup de jeunes et de moins jeunes qui ont été dirigés vers le sacerdoce par lui: que je nomme ici les petits frères prêtres ordonnés au monastère, notre ami Denis Veilleux et tant d'autres qui sont devenus prêtres sous l'influence du Père Michel.

Oui, petit frère Michel Marie de la Croix, nous voulons tous ensemble te remercier pour tout ton dévouement quotidien au service du Seigneur et de ses enfants. Tu as été un prêtre au coeur de feu. Durant tes études à Rome, le Pape Paul VI te disait cette parole en te regardant droit dans les yeux: "Vous savez, jeune homme, il y a beaucoup de savants et de grands théologiens dans l'Église, mais il lui manque des saints: vous devez être un saint."

Puisses-tu communier pleinement et éternellement à la sainteté de Dieu dont tu as été le témoin sur la terre des hommes. Il y eu un homme envoyé par Dieu: son nom était Michel... Il a été par toute sa vie témoin de la lumière... Je termine cette homélie comme tu terminais les tiennes et chacune de tes lettres: "Père Michel, de tout coeur je te bénis et je te dis bonne route sur le chemin du Paradis."

</FONT SIZE=4>

<BR>

<P>

Retour &agrave; la page <A HREF="http://members.tripod.com/~SelonSaParole/index.html" > d'accueil</A>

<BR>

<FONT SIZE=2>Dernière mise à jour 26 octobre 1997</FONT SIZE=2>

</CENTER>

<CENTER>

<P>

<A HREF="http://members.tripod.com/~SelonSaParole/"><FONT SIZE=2>Page d'accueil</FONT></A><FONT SIZE=2>

| <A HREF="http://members.tripod.com/~SelonSaParole/index1.html">Sommaire</A>

| <A HREF="http://members.tripod.com/~SelonSaParole/jubilejc.html">Jubil&eacute;</A>

| <A HREF="http://members.tripod.com/~SelonSaParole/act5.htm">Activit&eacute;s</A>

| <A HREF="http://members.tripod.com/~SelonSaParole/aretenir.html">A retenir</A>

| <A HREF="http://members.tripod.com/~SelonSaParole/inf974.html">Informations nationales</A>

| <A HREF="http://members.tripod.com/~SelonSaParole/jerus.htm">Informations internationales</A>

</FONT SIZE=2><BR>

<BR>

</CENTER>

<BR>