Page d'accueil | Sommaire | Jubilé | Activités | A retenir | Informations nationales | Informations internationales



SSP 15 décembre 1997

INFORMATIONS

À Edmundston, nous avons choisi de faire le lancement de l'année 97-98 par un mini-congrès ayant pour thème: "Jésus-Christ est Seigneur pour la gloire du Père."

La première journée débute par la prière et une parole prophétique, où le Seigneur nous invite fortement à la prière d'intercession pour nos régions, nos villes, nos villages, nos communautés, nos familles. Cette invitation semble pressante; alors nous commençons avec le "Seigneur, prends pitié". Puis Soeur Yolande Bouchard donne son enseignement qui porte sur la "Seigneurie du Christ" à partir du prologue de saint Jean et du chapitre 12 de l'Apocalypse. Cet enseignement est suivi d'une démarche de guérison, guérison de l'âme et du corps. Allégés de nos fardeaux, nous serons prêts à acclamer Jésus. À l'aide d'une grande icône de Jésus-Christ Seigneur et Sauveur du monde, Soeur Yolande nous invite à nous unir à tous nos parents qui nous ont devancés dans le ciel, ainsi qu'à tous les anges et tous les saints, pour acclamer Jésus qui est Seigneur à la gloire du Père; une acclamation vivante et émouvante où tous les participants ont pu ressentir la communion des saints.

La soirée débute par un enseignement sur l'effusion de l'Esprit Saint. Puis dans le recueillement et la prière, il y a effusion de l'Esprit Saint suivie de l'Eucharistie présidée par le père Roland Poitras.

La matinée du dimanche s'ouvre par un dernier enseignement suivi de témoignages. Plusieurs personnes témoignent de paroles ou de gestes qui les ont particulièrement touchées: beaucoup de guérisons intérieures et quelques guérisons physiques.

Le mini-congrès se termine par l'Eucharistie présidée par notre évêque, Mgr François Thibodeau. Il nous présente notre nouveau répondant diocésain, le père Yvon Samson, à qui il remet son mandat ainsi qu'à la responsable diocésaine Mme Rachel Plourde. Celle-ci vient remercier Mgr Thibodeau ainsi que le père Samson, qui a accepté d'être répondant diocésain; puis elle remercie tous les participants/es et toutes les personnes qui ont travaillé de quelque façon que ce soit à l'organisation et au succès de ce mini-congrès.

Rachel Plourde

- 30 -

MONTRÉAL

Voir la famille à la lumière de la Parole de Dieu, chercher à découvrir notre capacité à discerner si nous vivons en vrais témoins de Jésus, tels étaient les objectifs du Congrès du Renouveau charismatique des groupes de langue espagnole, qui s'est tenu à l'église Notre-Dame-du-Rosaire, du 12 au 14 septembre 1997.

Nous avons eu la joie de connaître Mgr José Malagreca du diocèse de Brooklyn, N.Y., ainsi que les coordonnateurs des groupes hispaniques du Renouveau charismatique: Teresa Rosero et Tony Berdecia. Nous avons eu l'opportunité d'accueillir plus de cinq cents personnes venues de New York, Toronto, Ottawa et Québec.

Le témoignage est une forme d'évangélisation qui contribue à la construction du Royaume de Jésus. C'est manifester son attachement personnel à Jésus, à son grand projet d'amour, à son mode de valeurs, à sa mission de salut. "Va chez toi auprès des tiens et annonce-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi dans sa miséricorde" (Mc 5,19). Les témoignages de Tony et de Teresa sont la preuve de ce que Jésus a fait dans leurs vies. Fidèles à la Parole de Dieu, ils ont partagé avec la grande famille charismatique comment ils ont trouvé la miséricorde de Dieu dans leur propre famille.

Cette parole "va chez toi" est personnelle à chacun de nous parce que c'est dans notre famille qu'on peut trouver toutes les merveilles que le Seigneur a faites pour nous chaque jour. "Va chez toi", c'est un ordre de Jésus, parce que notre famille doit être l'Église domestique et parce que le Christ par son Église nous le demande, mais aussi parce que les autres attendent notre témoignage.

Il faut que chacun manifeste le salut que Jésus nous apporte et exprime son amour, sa bonté, sa tendresse et sa miséricorde. Nous devons témoigner parce que le témoignage de la vie chrétienne est irremplaçable, parce que nous faisons tous partie de l'Église d'aujourd'hui, parce que nous sommes la famille de l'Église en Jésus-Christ, unique Sauveur.

Sous l'action de l'Esprit Saint, le coeur brûlant et rempli de joie, nous avons chanté et partagé la Bonne Nouvelle de Jésus victorieux qui nous a unis à lui parce qu'il était au milieu de nous.

Maria E. Contreras

- 30 -

SUDBURY

Le 27 septembre dernier, le Renouveau charismatique catholique du diocèse de Sault Sainte-Marie fêtait son 25e anniversaire d'existence. Au-delà d'une centaine de personnes s'étaient rassemblées à l'école Saint-Dominique pour souligner l'occasion, en partageant un repas et en se remémorant les faits et activités, qui ont marqué les débuts du Renouveau charismatique dans le diocèse.

Cette rencontre festive s'inscrivait dans le cadre d'une retraite animée par le père Guy Jalbert, o.m.i., qui développa le thème: "Jésus, modèle de notre vie dans l'Esprit."

Jacqueline Whalen, secrétaire de la corporation, dans une allocution d'ouverture, fit l'éloge du père Gilles Garand, s.j., de regrettée mémoire. Il fut en ces années de recherches et de découvertes spirituelles, le grand promoteur du regroupement charismatique dans la région de Sudbury. Mme Whalen souligna l'heureuse influence du Renouveau charismatique sur une séries d'oeuvres naissantes dans la diocèse par l'implication généreuse de ses membres.

C'est le 29 septembre 1972 que se réunissait dans le salon des étudiants de l'université de Sudbury le premier groupe de prière charismatique du diocèse.

Laurent Brillant

Retour à la page précédente

Page d'accueil | Sommaire | Jubilé | Activités | A retenir | Informations nationales | Informations internationales