FOI ET ESPÉRANCE


Saint Augustin

 

CHAPITRE XIV

 

 

 

 


Et moi aussi, je dis : « Où êtes-vous, mon Dieu ? Où donc êtes-vous ? », « je respire un peu en vous » lorsque « je répands mon âme en moi-même, dans un cri d'exaltation et de louange, véritable cri de fête ». Mais elle est triste encore, parce qu'elle retombe et devient abîme ; ou plutôt parce qu'elle sent qu'elle est encore abîme. Ma foi, que vous avez allumée dans la nuit devant mes pas, lui dit : « Pourquoi es-tu triste, ô mon âme, et pourquoi me troubles-tu ? Espère dans le Seigneur. Son Verbe est une lampe pour tes pas. Espère, persévère, jusqu'à ce que soit passée la nuit, mère des méchants, jusqu'à ce que soit passée la colère du Seigneur, cette colère dont nous fûmes autrefois les fils, quand nous étions ténèbres. De ces ténèbres, nous traînons les restes dans ce corps que le péché a tué, jusqu'à ce que soufflent les brises du jour et que soient dissipées les ombres. Espère dans le Seigneur. » « Dès le matin je me tiendrai devant Lui, je le contemplerai ; je ne cesserai de le confesser. Dès le matin je me tiendrai devant Lui et je verrai le salut de mon visage, mon Dieu, qui vivifiera nos corps mortels à cause de son Esprit qui demeure en nous », miséricordieusement porté sur les eaux ténébreuses de nos âmes. Aussi dans notre pèlerinage sur la terre nous avons reçu de lui le gage de devenir lumière ; il nous a déjà sauvés en espérance, et des fils de la nuit et des ténèbres que nous étions, il a fait des fils de la lumière et des fils du jour.

 

Entre les uns et les autres, dans l'incertitude terrestre de la science humaine, vous seul pouvez distinguer : car vous mettez nos cœurs à l'épreuve et appelez la lumière jour et les ténèbres nuit. Qui sait faire la différence si ce n'est vous ? Mais que possédons-nous que nous ne tenions de vous ? Car nous avons été faits, nous, vases d'honneur, de la même pâte qui a servi à faire les vases d'ignominie.

 

 

Ce texte est extrait : SAINT AUGUSTIN, Les Confessions, Paris, Les Éditions GF-Flammarion, 1964, 380 pages

 

 

Magazine SELON SA PAROLE (QUÉBEC) traitant de questions reliées à la spiritualité, l'évangélisation, l'éducation de la foi et la vie en Église

Selon Sa Parole mars-avril vol. 28 numéro 2

 

Retour à la page d'accueil

Dernière mise à jour 25 mai 2002

Page d'accueil| Sommaire| HREF="act5.htm">Activités| Informations nationales| Informations internationales| Moteur de recherche