Bathurst Congrès 2001

 

« Un temps de grâce nous est accordé »

 

Yvonne Laplante-Goulet

 

 

« Un temps de grâce nous est accordé », voilà le thème du congrès du Renouveau charismatique qui eut lieu les 26, 27 et 28 octobre 2001.

 

« Je les comblerai de joie dans ma maison de prière » (Is 5, 67). Dans son amour sans limites pour son peuple, le Seigneur voulait bien nous annoncer son désir de nous combler de sa joie, ce don précieux qu'il réserve aux siens. Voilà les paroles reçues avant le congrès.

 

Le premier soir, notre excellent conférencier, le père Yvon Samson, trinitaire, nous fait entrer tout de suite dans le thème du congrès. Il nous fit des commentaires sur les paroles prophétiques de notre Saint-Père, le pape Jean-Paul II, considéré comme le plus grand pape de l'histoire de l'Église. Ce dernier faisait allusion à la venue d'une nouvelle Pentecôte sur le monde entier.

 

Après les événements du 11 septembre dernier aux États-Unis, sombre période où des actes de terroristes entraînèrent la mort de plus de six mille personnes, nous voici donc arrivés à cette période de temps de grâce. Il compara les morts de cette tragédie aux martyrs des derniers temps. Quelle leçon devons-nous apprendre de tous ces tragiques événements ?

 

La deuxième journée fut pleine d'adoration, de louanges et de réconciliation. Le Saint-Sacrement fut exposé une partie de l'après-midi. La présence de Dieu était palpable et les gens venaient se prosterner en adoration devant le Saint-Sacrement. On ressentait une attirance vers Celui qui appelait ses enfants à venir Lui rendre hommage et adoration. Jésus semblait vouloir nous dire : « Venez mes choisis, mon cœur et mes mains sont ouverts pour déverser sur vous les largesses de mes grâces ».

 

À la messe du soir, Il déposa Lui-même ses grâces en venant habiter chez-nous. Le conférencier nous fit comprendre dans son homélie que l'Église d'aujourd'hui est belle, qu'il y a de l'espérance chez nos jeunes et qu'il fallait les encourager à prendre leur place dans cette Église. Après avoir parlé des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) de Toronto en 2002, il invita trois jeunes à se présenter devant l'autel et leur offrit des tiges de fleurs, lanternes chinoises, comme symbole de la lumière à apporter au monde.

 

Le dimanche matin, après une brève récapitulation des causeries précédentes, le conférencier nous donna un enseignement vibrant sur l'Eucharistie et la présence réelle de Jésus dans l'hostie et le vin consacrés en son Corps et en son Sang.

 

En instituant l'Eucharistie, Jésus a dit : « Ceci est mon corps, ceci est mon sang ». Pour nous, aujourd'hui, voici le grand miracle de l'Eucharistie : l'hostie et le vin consacrés deviennent corps et sang de Jésus sans changer d'apparence.

 

Et ce miracle, on ne peut le saisir en le regardant seulement de l'extérieur. Il faut le voir aussi de l'intérieur. C'est pourquoi, il importe de demander à Jésus de nous le faire voir de l'intérieur et croire à ce grand miracle.

 

Le Seigneur a démontré à différentes occasions que la présence de Jésus à l'Eucharistie ne dépend pas de la sainteté, de la popularité ou des talents du prêtre. Quand un prêtre et le peuple rassemblé célèbrent, Jésus est véritablement présent et accomplit le même miracle. Chaque eucharistie est une continuation de la première cène car, pour Dieu, le temps ne se mesure pas comme pour nous, les humains.

 

L'Eucharistie comporte plusieurs signes : l'eau mêlée au vin, signe de communion de Jésus avec l'Église universelle ; le morceau de pain ajouté au vin, signe que le Corps et le Sang de Jésus sont réunis pour former le Corps Vivant ; avant la lecture de l'Évangile, les trois croix tracées sur le front, la bouche et le cœur en disant : « Que cet Évangile ouvre mon esprit, ma bouche et mon cœur à l'accueil et à la proclamation de la Bonne Nouvelle ».

 

Et le plus important, les trois lieux de communion : au Corps et au Sang du Christ ; à la Parole de Dieu ; et entre nous, avec nos frères et nos sœurs avec qui nous sommes Corps du Christ.

 

Le chant d'entrée devrait être un chant d'accueil où l'on salue son voisin, on s'enquiert de ses proches. Si besoin est, on l'assure de nos prières. S'il se trouve quelqu'un qu'on ne peut pas ou qu'on ne veut pas saluer, il faudrait se réconcilier. Jésus a dit : « Aimez vos ennemis ». Si je ne suis pas en communion avec mes frères et mes sœurs, je ne devrais pas prendre la pleine communion au Corps et au Sang du Christ, mais faire une communion spirituelle.

 

Notre pasteur, Monseigneur André Richard, encouragea ses brebis par sa présence. Son homélie et son message d'espérance et de foi furent très appréciés.

 

Agathe Doucet nous donna un témoignage de foi en la puissance de Jésus, en sa présence toujours manifeste au milieu de nous. Lors d'une épreuve - son fils avait été victime d'un incendie et il y avait peu d'espérance pour sa vie - le Seigneur est venu au secours en donnant la force aux parents et la lumière aux médecins. Le Seigneur a guéri son fils : il n'a presque plus de séquelles, et cette guérison s'est faite dans un très court temps. Déjà un miracle : le garder en vie. Selon les médecins, la guérison aurait dû prendre des années.

 

En terminant, je veux rappeler ces paroles du Psaume 65, aux versets 6, 8 et 9 :

 

 

 

 

 

Tu nous réponds par des prodiges de justice,

ô Dieu de notre salut,

 

Espoir de tous les confins de la terre

et des îles lointaines ;

 

Tu apaises le fracas des mers,

le fracas de leurs flots

et le tumulte des peuples.

 

Les habitants du monde sont saisis de crainte

devant tes prodiges ; tu fais jubiler l'orient et l'occident.

 

 

 

 

 

 

Voilà que le Seigneur accomplit ce qu'Il avait promis par sa parole donnée au début du congrès, « Je les comblerai de joie dans ma maison de prière»(Isaïe 56, 7).

 

 

Yvonne Laplante-Goulet est assidue au groupe de prière Magnificat, de Bathurst, NB.

 

 

 

Magazine SELON SA PAROLE (QUÉBEC) traitant de questions reliées à la spiritualité, l'évangélisation, l'éducation de la foi et la vie en Église

Selon Sa Parole janvier-février vol. 28 numéro 1

 

Retour à la page d'accueil

Dernière mise à jour 10 février 2002

Page d'accueil| Sommaire| HREF="act5.htm">Activités| Informations nationales| Informations internationales| Moteur de recherche