Que revive l’espérance !

Jacques Corriveau

 

 

La dernière année, nous avons exploré le chantier de la foi. Nous y avons découvert des trésors, rencontré des personnes allumées et porteuses d’une foi profonde.

 

Nous avons fouillé aussi dans les Saintes Écritures pour connaître davantage l’expérience spirituelle de femmes et d’hommes qui se sont tournés vers le Seigneur pour recevoir de lui toute leur joie, leur paix et leur force. Ils ont agi dans le peuple de Dieu et dans l’humanité avec la force et la puissance de l’Esprit saint.

 

Ces gens avaient osé la confiance et accueilli en leur être la respiration, le Souffle de Dieu. Dès lors, ils ont vu ce que leurs yeux ne pouvaient voir, entendu ce que leurs oreilles ne pouvaient entendre et touché ce que leurs mains ne pouvaient toucher. Ils ont accueilli le Salut : la guéri-son s’est manifestée, la vie s’est amplifiée, et ils se sont levés pleins de force, pleins d’amour et pleins de gloire.

 

CETTE ANNÉE, NOUS ALLONS CONTEMPLER L’ESPÉRANCE. Non pas cette espérance magique qui nous couche par terre, nous plonge dans l’illusion, nous baigne dans le chloroforme du conformisme ; non plus cette espérance qui s’imagine que le temps et les autres peuvent tout régler sans que nous ayons besoin de lever le petit doigt. MAIS CETTE ESPÉRANCE qui croit que le meilleur s’en vient, qu’il est là… à frapper à notre porte, prêt à entrer pour que nous soyons ; cette espérance déjà debout, sur deux pieds solidement enracinés dans la terre du quotidien et de l’ordinaire de la vie, les deux mains à pétrir la pâte, l’oreille dressée prête à entendre la Voix, le cœur gonflé d’amour, de joie… toute la personne imprégnée de paix. Cette espérance qui s’appuie sur la promesse de Jésus : « Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez ce que vous voudrez et cela vous arrivera. Ce qui glorifie mon Père, c’est que vous portiez du fruit en abondance (…) Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés (…) Je vous ai dit cela pour ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite » (Jn 15, 7-8a.9a.11).

 

Que cette année soit pour nous le temps d’un réel mouvement de conversion ! Fort de la promesse de Dieu, que notre cœur soit plein d’espérance, d’une espérance qui illuminera tout autour de nous pour la plus grande gloire de Dieu et celle de l’humanité tant aimée.

 

N’oubliez pas de faire connaître notre revue et de vous faire collaborateur selon les talents que vous a octroyés le Seigneur avec tant de gratuité.

 

Ainsi, nourris de ce que nous sommes et de ce que nous partageons, nous vivons davantage cette communion entre nous et avec Notre Seigneur. Alors, sa volonté d’amour se réalise en notre terre, en notre cœur, là où le Père veut bâtir son Royaume et créer notre ciel.

 

Bonne et Sainte Année !

 

 

Magazine SELON SA PAROLE (QUÉBEC) traitant de questions reliées à la spiritualité, l'évangélisation, l'éducation de la foi et la vie en Église

Selon Sa Parole janvier-février vol. 28 numéro 1

 

Retour à la page d'accueil

Dernière mise à jour 10 février 2002

Page d'accueil| Sommaire| HREF="act5.htm">Activités| Informations nationales| Informations internationales| Moteur de recherche