Un beau vingt-cinquième...

 

Jeannine Bauduin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


« Comment te rendre, Seigneur tout le bien que tu m'as fait ? Comment te dire, Seigneur le merci de ma joie ? »

 

Voilà le refrain qui monte de nos cœurs, en souvenir du 6 octobre 2001, jour anniversaire du groupe de prière Sainte Maria Goretti de Belœil. Jour d'Action de Grâce, de lumière et de joie en dépit des premiers airs revêches de l'automne.

 

Jour d'action de grâce, certes, mais déjà préparé de longue date pour ces 25 années de fidélité à la prière, à l'écoute de la Parole, à la louange et à l'intercession, dans un climat de charité fraternelle. Depuis dix mois, les responsables du groupe avaient « exploité » l'inspiration de l'Esprit saint. Ils voulaient que cet anniversaire se célèbre tout au long de la vingt-cinquième année par une réunion mensuelle de ressourcement. En effet, quelque dix prêtres ont accepté volontiers d'apporter leurs richesses d'enseignement sur un thème inspiré et prié par le groupe de soutien.

 

Pour clore cette montée d'action de grâce, nous avons eu le bonheur d'avoir parmi nous l'abbé Jean Ravary, un pionnier du Renouveau qui a marqué tant de paroisses et d'assemblées par son charisme d'apôtre de feu de l'Évangile. Lucie et Serge Champagne nous ont soutenus par une animation musicale de haute qualité.

 

Fait à remarquer, souligné par Marjolaine Breton Rambo, coresponsable : la date choisie, le 6 octobre, coïncidait avec la fête de Mère Marie-Rose dont la communauté des Saints Noms de Jésus et de Marie a été précisément fondée à Belœil. Il convenait donc que ce long temps d'action de grâce soit mis sous sa protection.

 

Le premier enseignement de l'abbé Ravary s'est amorcé par une question : qu'est-ce qui t'a amené à être ici aujourd'hui ? Une dizaine de réponses... et, selon l'abbé, elles servaient à construire l'enseignement. Sous la mouvance de l'Esprit saint, il continua d'élaborer, de nous rappeler les merveilles de l'Esprit saint et les écueils que le Renouveau a rencontrés. Mais il a marqué sa détermination à continuer d'être là, au cœur du monde. La parabole de la bûche qui accepte de se laisser brûler nous a beaucoup interpellés. Cependant, il a mis l'accent sur la valeur du signe de la croix et sur le sommet de toute vie chrétienne, l'adoration et l'Eucharistie.

 

Après la pause-café, un moment d'adoration devant le Saint-Sacrement : Jésus vivant parmi nous. Nous nous sommes laissé aimer. Nous l'avons loué et acclamé pour lui exprimer notre action de grâce. Une belle heure d'amour avec le Christ ; des instants privilégiés aussi pour clamer nos besoins et ceux de nos frères et sœurs.

 

En après-midi, une autre heure d'enseignement avec l'abbé Jean Ravary ; il a insisté sur l'importance de l'évangélisation et l'urgence de la sainteté.

 

Un autre temps précieux a été consacré aux témoignages : ceux de nos pionniers, aussi d'autres personnes de notre groupe touchées par l'Esprit. Un moment de réconfort, d'émerveillement et d'espérance. Un vibrant hommage fut rendu à Françoise et Jacques Thivierge, premiers responsables, à la barre pendant de longues années.

 

Enfin, l'apothéose de cette journée, la messe. Monsieur le curé André Nolin a accueilli avec beaucoup de gentillesse l'hôte de notre journée de ressourcement. Il lui a offert gracieusement de présider la messe paroissiale de 17 h. Tout en soulignant le caractère d'action de grâce de notre groupe, l'abbé Ravary s'est fait pasteur chaleureux pour toute l'assistance. Puissent ces grâces rejaillir abondamment sur toute la communauté chrétienne de Sainte-Marie-Garrot.

 

Je m'en voudrais de ne pas dire un mot sur l'endroit dans lequel s'est déroulée cette belle journée : la salle du sous-sol, réservée grâce à la bienveillance de notre curé, était discrètement décorée pour souligner le 25e ; du podium, tel un reposoir, se dégageait une atmosphère de fraîcheur et de pureté propice au recueillement.

 

Un livret présentait le programme de la journée et les chants. Sur le plat supérieur du livret, l'icône en couleur de la Vierge de la tendresse et sur le plat inférieur, l'émouvante prière d'une religieuse de la Présentation-de-Marie, presque nonagénaire, membre du groupe de Sainte-Maria-Goretti durant de nombreuses années.

 

Il importe de souligner aussi que, tout au long de ces 25 années, des religieuses de cette communauté ont toujours manifesté leur présence, leur collaboration et leur soutien.

 

Oui, le Seigneur est bon ! Rendons-lui grâce encore pour toutes ses merveilles !

 

 

 

Magazine SELON SA PAROLE (QUÉBEC) traitant de questions reliées à la spiritualité, l'évangélisation, l'éducation de la foi et la vie en Église

Selon Sa Parole janvier-février vol. 28 numéro 1

 

Retour à la page d'accueil

Dernière mise à jour 10 février 2002

Page d'accueil| Sommaire| HREF="act5.htm">Activités| Informations nationales| Informations internationales| Moteur de recherche